Cultiver le leadership dans le secteur de la fabrication

Compétence

Cultiver le leadership dans le secteur de la fabrication

Comme de nombreuses entreprises manufacturières au début des années 2000, l’équipe de direction de Timken a constaté un manque imminent de personnel.

« Nous avions un groupe de personnes assez jeunes dans notre filière de fabrication, explique Rick Boyer, vice-président des opérations. Nous avions également un groupe de personnes qui s’approchaient de la retraite. Nous n’avions pas beaucoup de personnes au milieu qui étaient prêtes à assumer rapidement des rôles de leadership plus importants.

Pour résoudre ce problème, Timken a créé un programme de formation accélérée afin d’augmenter le nombre de personnes prêtes à occuper ces postes de leadership. Depuis lors, des dizaines de collaborateurs de Timken ont été diplômés de ce programme de développement des opérations (ODP) et ont rapidement accédé à des postes à plus grande responsabilité au sein de The Timken Company.

La réussite des diplômés de l’ODP s’explique par le fait que le programme met l’accent sur la diversité des compétences, ainsi que sur le leadership. Il comprend deux années de formation intensive réparties en quatre missions de six mois, une dans chacun des quatre domaines suivants : avancement de la qualité de la fabrication, fabrication lean, chaîne d’approvisionnement et supervision des opérations de fabrication. Les collaborateurs du programme ODP aux États-Unis partagent leurs rotations entre deux sites différents ; la société gère également des programmes en Roumanie et en Chine.

 

Développer des compétences de leadership interconnectées

Erin Amarello, responsable, Roulements Timken Aurora



Le candidat type du programme ODP est très motivé, curieux et désireux d’apprendre tout au long de sa vie. « Il s’agit de personnes de haut niveau, avec de solides connaissances académiques, déclare M. Boyer. Ces personnes ont généralement suivi de bons programmes coopératifs au cours de leurs deux ou quatre années d’université. Nous intégrons des personnes brillantes et solides dans l’entreprise afin de développer le vivier global de talents. »

Erin Amarello en est un excellent exemple. Une des 30 femmes américaines à avoir remporté le Prix Step Ahead 2020 pour les leaders émergents du Manufacturing Institute, elle a commencé le programme ODP en 2015, juste après avoir obtenu son diplôme du Rensselaer Polytechnic Institute. Aujourd’hui, elle dirige l’usine Aurora Bearing, une acquisition récente de The Timken Company.

Au cours du programme, les collaborateurs du programme ODP suivent une formation approfondie et occupent ensuite des fonctions qui leur confèrent l’entière responsabilité des domaines qui leur sont attribués. En même temps, ils ont accès à un solide réseau de collègues et de mentors.

Le fait de ne passer que six mois sur chaque rotation met l’accent sur sa capacité à gérer de manière ascendante, descendante et transversale, affirme Mme Amarello. « Chaque fois que vous commencez une nouvelle rotation, vous avez tellement de choses à apprendre. »

Sa stratégie consistait à exploiter l’intelligence collective qui l’attendait à chaque poste, en identifiant rapidement les personnes compétentes et en s’entourant d’elles, puis en les aidant de toutes les manières possibles. « J’ai appris à puiser des informations pour m’aider à faire le lien entre les différents éléments », dit-elle.

Lance Kelly, directeur général, Lovejoy



Perspectives de carrière accélérées

Les bons candidats du programme ODP sont des « fabricants », déclare M. Boyer. « Ils viennent en pensant qu’ils aimeraient soit gérer une usine, soit atteindre un niveau élevé dans notre organisation de la chaîne d’approvisionnement. »

Lance Kelly correspond à cette description. En tant que troisième personne recrutée dans le programme ODP en 2008, il est un exemple de réussite de la première heure. « En tant que nouveau collaborateur ODP, vous avez la possibilité de vous présenter devant les dirigeants de l’entreprise et d’expliquer les projets sur lesquels vous travaillez et l’impact que vous avez, explique-t-il. Cela ouvre la voie à une accélération des perspectives de carrière. »

Très tôt, M. Kelly a visé un poste de directeur d’usine, objectif qu’il a atteint cinq ans seulement après avoir obtenu son diplôme du programme ODP. Aujourd’hui, il est le directeur général de Lovejoy, l’activité d’accouplements de Timken.

Il s’agit d’un poste prestigieux avec une responsabilité financière importante. Les chefs d’entreprise et les directeurs d’usine s’efforcent de créer et de maintenir de bons emplois locaux dans leurs communautés. Ils représentent également Timken au sein de ces communautés, en soutenant les écoles locales et les organisations à but non lucratif.

 

Stefan Iordache, collaborateur au développement des opérations



Des défis de taille, ainsi que du mentorat

Selon M. Boyer, la plupart des candidats trouvent le processus d’entretien du Programme ODP particulièrement rigoureux. Aux États-Unis, ils passent généralement des entretiens approfondis sur leurs campus universitaires. Ensuite, ils rejoignent les autres candidats pour une journée complète où ils répondent à des questions et présentent leurs idées.

La rigueur de l’expérience montre clairement aux candidats retenus qu’ils sont vraiment la crème de la crème. « Quand vous passez le cap des entretiens du programme ODP, vous savez que vous avez déjà une équipe de dirigeants Timken de premier plan qui vous soutient solidement », dit-il.

Stefan Iordache, dans sa deuxième année du programme ODP au site de Ploiesti, Roumanie, peut témoigner de la difficulté du processus de recrutement du programme ODP, ainsi que du soutien qu’il a reçu depuis. Il a rencontré l’ensemble de l’équipe de direction de l’usine Timken de Ploiesti dès sa première semaine, et il remercie le directeur de l’usine, Sorin Paltanea, ainsi que les autres personnes qui l’ont étroitement encadré pendant ses rotations ODP.

La première rotation d’Iordache dans le domaine de la fabrication LEAN et de l’amélioration continue lui a fait comprendre la nécessité de réduire continuellement le gaspillage, mais c’est sa deuxième affectation qu’il a le plus appréciée. « La chaîne d’approvisionnement m’a donné l’occasion de travailler avec les systèmes SAP de Timken et de comprendre la logique de la planification, de l’acquisition, des services externalisés et de la logistique », explique-t-il.

M. Iordache attribue sa réussite au mentorat, ainsi qu’à une capacité à réfléchir rapidement et avec souplesse. « Vous devez être agile et vous adapter au changement », dit-il.

Investir d’abord dans l’humain

Après quelques années d’application de son expérience ODP au monde réel, Mme Amarello affirme que la chose la plus importante qu’elle a apprise est « de connaître son « pourquoi » et d’en faire part ». Aider les gens à trouver un sens à leur travail est essentiel au leadership, dit-elle. « Quand les gens ont un but et qu’ils sentent que ce qu’ils font est important, c’est là que vous obtenez le meilleur d’eux. »

Les connaissances acquises par les collaborateurs au cours du programme ODP servent en fin de compte à renforcer les valeurs fondamentales de Timken. « Même dans les moments difficiles, nous défendons d’abord les personnes, déclare M. Kelly. Timken s’investit dans la réussite de chaque individu, et cet engagement se traduit par le temps consacré au développement du prochain niveau de leadership. »

Selon M. Boyer, l’investissement en vaut la peine. « En deux ans, les collaborateurs ODP acquièrent cinq années d’expérience, selon mes estimations, affirme-t-il. Les diplômés du programme ODP sont souvent ceux qui assument une variété de rôles, prennent des décisions rapides et maintiennent les collaborateurs engagés. »

« Les bons leaders savent écouter, dit-il. Les participants au programme ODP représentent une diversité de points de vue, ainsi qu’une diversité de compétences qui leur permettent de s’assurer que tous les membres de leur équipe savent qu’ils font partie intégrante de la réussite de Timken. »

Pour en savoir encore plus sur la culture de formation de Timken.