Ingénieur d’un jour : Inspirer les innovateurs de demain

Ingénieur d’un jour : Inspirer les innovateurs de demain

« Que veux-tu faire quand tu seras grand ? » Les réponses de certains enfants évoluent avec le temps. D’autres l’ont toujours su.

Quoi qu’il en soit, il peut être difficile de s’engager dans une carrière pour toute une vie. Grâce à son programme « Ingénieur d’un jour », Timken inspire, motive et soutient la prochaine génération d’innovateurs en montrant aux étudiants ce que signifie réellement le métier d’ingénieur.

Tous les ans, Timken invite environ 80 lycéens à participer au programme « Ingénieur d’un jour », une occasion d’apprendre très convoitée au siège mondial de l’entreprise à North Canton, dans l’Ohio. Les enfants y discutent avec des ingénieurs. Ils visitent des laboratoires de R&D, se familiarisent avec les procédés de fabrication et inspectent des matériaux au microscope.

Ils travaillent en groupes pour concevoir, construire et tester des modèles réduits de véhicules chargés de missions importantes, comme transporter efficacement un requin et un crocodile ensemble tout en assurant la sécurité du chauffeur. Dans ce contexte ludique, les participants utilisent la science pour résoudre des problèmes concrets, soit la définition même de l’ingénierie.


« C’était formidable de voir autant de femmes travailler chez Timken et de constater qu’il y a une telle demande pour nous dans l’ingénierie. C’était encourageant de savoir que ce genre d’endroit existe dans le monde. »

Jayna Hager
lycéenne et participante à Ingénieur d’un jour de 2022


Engagée dans l’impact de la science
Jayna Hager, lycéenne et participante au projet 2022, n’est pas étrangère à l’ingénierie. Son père Carl est tribologue chez Timken. Elle aimerait devenir ingénieure biomédicale spécialisée dans les dispositifs bioniques et elle s’intéresse aux technologies qui aident les utilisateurs de dispositifs à avoir l’impression d’utiliser leurs propres bras et jambes.

« Je pense que le fait de redonner à quelqu’un la sensation du toucher, comme de sentir à nouveau ce que c’est que de tenir la main d’un être cher, est très significatif, explique Jayna. J’aimerais aider à améliorer la qualité de vie des gens de cette manière. »

Jayna Hager et d’autres participants à Ingénieur d’un jour ont visité les laboratoires de recherche et développement de Timken et ont découvert les procédés de fabrication.

Jayna a appris l’existence du programme par son père et dans ses cours de physique et de dessin technique au lycée. Bien qu’initialement attirée par le génie électrique, elle a pensé qu’Ingénieur d’un jour serait un bon moyen d’explorer d’autres spécialités.

Son expérience préférée a été l’observation au microscope électronique à balayage (MEB), qui utilise des électrons au lieu de la lumière pour former une image de haute résolution. Les ingénieurs utilisent les microscopes électroniques pour analyser les imperfections des matériaux et en déterminer la cause. « C’est génial de voir la résolution de problèmes à ce niveau », déclare Jayna.

Jayna a également fait office d’ingénieur d’études au sein de son équipe de construction, qui a constamment modifié son véhicule de transport de crocodiles en fonction de l’évolution des critères. « Nous pensions qu’il pouvait simplement descendre par une rampe, explique-t-elle. Puis l’animateur a placé une table que nous n’avions pas prévue au bout de la rampe. Nous avons eu un accident. La leçon à en tirer est que l’on ne peut pas tout prévoir et qu’il faut parfois revenir à la planche à dessin. »

Carl, qui a dirigé des programmes STIM similaires au cours de son emploi chez Timken, pense que le fait d’exposer les enfants à un mélange d’expériences scientifiques et techniques est essentiel pour motiver les futurs innovateurs, quelle que soit la voie qu’ils choisissent.

« J’ai toujours dit que l’ingénierie est l’application de la science », affirme M. Hager. Vous devez d’abord vous passionner pour la science. Ensuite, vous pouvez décider si vous voulez être scientifique ou ingénieur. »

Promouvoir la diversité de l’ingénierie
Axé à l’origine sur l’ingénierie mécanique, Ingénieur d’un jour a évolué pour explorer davantage de disciplines, comme la R&D en matière de fabrication, la science des matériaux et la tribologie, et accueille quatre fois plus d’étudiants. Les participants de cette année représentaient 18 lycées différents dans des quartiers aux conditions socio-économiques variées.

Lizzie Nine a commencé à coprésider Ingénieur d’un jour en tant qu’expérience de développement de carrière.

Lizzie Nine, ingénieure principale en produits, est un des responsables du programme Ingénieur d’un jour à l’origine de

ces avancées. Elle a commencé à co-présider l’événement il y a quelques années, comme une expérience de développement de carrière.

Le programme a deux objectifs principaux : démystifier le concept abstrait « d’ingénierie » pour les adolescents, et présenter à un groupe diversifié d’étudiants les possibilités de carrière dans ce domaine.

S’appuyant sur sa propre expérience du lycée, Lizzie sait que les élèves ont souvent de nombreuses questions sur l’ingénierie mais ne savent pas par où commencer. Elle utilise ces connaissances et les résultats des enquêtes menées auprès des participants au programme pour adapter l’expérience de chaque année aux jeunes d’aujourd’hui.

« Nous nous efforçons vraiment de proposer une expérience interactive et réaliste, explique Lizzie. Les participants nous disent qu’ils apprécient de rencontrer des étudiants qui font des stages chez Timken et dont l’âge est proche du leur. Certains stagiaires ont déjà participé au programme Ingénieur d’un jour, et il arrive qu’ils deviennent employés à temps plein chez nous. Ils répondent aux questions concernant le choix d’une matière principale, des cours, de l’école et de tout ce à quoi les lycéens pensent. »

Ayant participé à des programmes d’ingénierie lorsqu’elle était plus jeune, Lizzie est encouragée par l’engagement croissant des femmes dans le programme Ingénieur d’un jour. Elle espère qu’avec l’arrivée de davantage de femmes dans ce domaine, cette représentation incitera davantage de filles à poursuivre des carrières dans les STIM.

Tel a été les cas pour Jayna. Lors de sa visite chez Timken, elle a rencontré de nombreuses femmes. « C’était formidable de voir autant de femmes travailler chez Timken et de constater qu’il y a une telle demande pour nous dans l’ingénierie. C’était encourageant de savoir que ce genre d’endroit existe dans le monde. »


Timken investit dans l’avenir de l’ingénierie avec des programmes qui touchent les étudiants du primaire à l’université. Découvrez notre collaboration STIM avec l’école I PROMISE de la LeBron James Family Foundation et notre programme de stages universitaires pour les étudiants en formation d’ingénieur.