Timken fait son entrée sur le marché de l’agroalimentaire avec des gammes de produits plus étoffées et premium

Croissance

Timken fait son entrée sur le marché de l’agroalimentaire avec des gammes de produits plus étoffées et premium

Lorsque vous allez au magasin et que vous achetez de la nourriture pour votre famille, vous vous attendez à rentrer chez vous avec des produits correspondant aux déclarations sur l’étiquette du fabricant . S’agissant d’un sachet de nourriture pour bébés contenant du saumon sauvage et de la courge butternut biologique, par exemple, il vaudrait mieux que ces deux ingrédients y soient présents, et rien d’autre.

Toutefois, alors que la population mondiale est en forte croissance et que la demande en produits alimentaires transformés et pratiques se renforce, les usines qui produisent notre alimentation le font à une échelle inimaginable il n’y a encore que quelques décennies de cela. Une usine de transformation de l’État de New York, par exemple, produit 100 000 cartons de nourriture pour bébés par jour. Le risque de contamination alimentaire chez les producteurs de cette taille est énorme.

Heureusement, les machines au cœur de ces opérations utilisent de plus en plus de composants de première qualité. Les inspecteurs du ministère de l’agriculture américain font sans cesse leurs tournées. Les directeurs d’usine suivent des protocoles d’hygiène et de maintenance de haut niveau, et examinent soigneusement chaque surface qui touche un produit consommable. Si un roulement ou un engrenage de hachage perd du lubrifiant, si l’on découvre que des morceaux de rouille tombent dans la nourriture, tout s’arrête.

Dans les grandes usines, le coût d’un arrêt peut s’élever à 100 dollars la minute. Lorsque vous avez des camions pleins de denrées périssables qui attendent à l’extérieur ou lorsque ces dernières se déplacent dans l’usine, les durées de fonctionnement sont d’une importance capitale.

Un secteur prêt pour des solutions de première qualité

Mike Connors, vice-président, marketing mondial

Ces enjeux élevés sont une des raisons pour lesquelles le secteur correspond bien à Timken, dit Mike Connors, vice-président marketing mondial de l’entreprise. Bien que Timken soit un acteur relativement nouveau dans l’agroalimentaire, la réputation de l’entreprise en matière de qualité et d’expertise technique nous ouvre toutefois les portes à une vitesse considérable. « Aucun fabricant d’équipement n’a refusé de nous parler lorsque nous les avons contactés », explique-t-il.

Les conditions qui peuvent rendre difficile pour les humains le travail dans une usine agroalimentaire les rendent également difficiles pour les machines, ce qui stimule l’innovation et les exigences en matière de qualité. Les zones de traitement propices à la contamination, par exemple, peuvent être nettoyées plusieurs fois par jour avec des produits chimiques. « Les machines n’aiment pas l’eau chaude et caustique », explique Mike Connors. Elles n’aiment pas non plus les environnements à température élevée nécessaires à la production de produits aussi populaires que les pâtes, les chips ou les biscuits.

Des gouvernements du monde entier définissent des exigences réglementaires importantes afin d’assurer la sécurité alimentaire. « Ces réglementations nécessitent des solutions spéciales », ajoute Mike Connors. « Cette situation correspond bien à notre offre de produits. »

Une nouvelle « The Timken Company » prend forme

L’agroalimentaire est un excellent exemple de la stratégie de croissance de Timken qui s’est révélée payante, ajoute Mike Connors. Lorsque les chefs d’équipe exploitent les acquisitions et collaborent entre les divisions, ils développent un portefeuille qui offre un accès à de nouveaux clients et délivre des solutions différenciées qui donnent aux clients une raison de choisir Timken.

Jusqu’à récemment, « The Timken Company » ne comptait pas l’agroalimentaire comme un de ses secteurs centraux. Les roulements à rouleaux coniques représentent une faible part de la demande en roulements du secteur, l’entreprise se concentre donc beaucoup plus sur l’offre faite au marché à lourds investissements, où les roulements à rouleaux coniques sont prédominants.

La gamme de produits Timken s’est toutefois étoffée. « Notre expansion dans une gamme complète de produits de roulement nous a permis de nous aligner plus précisément sur la demande du marché de l’agroalimentaire », selon Mike Connors. « Les acquisitions dans la transmission de puissance mécanique ont également permis d’offrir de nombreuses catégories de produits qui sont vendues dans cet espace. »

Les équipements de transformation des viandes, par exemple, représentent les machines industrielles les plus lourdes que l’on trouve dans les usines agroalimentaires. « Dans ces machines, vous trouverez souvent les modèles à rouleaux sphériques encastrés », explique Mike Connors. Timken a ajouté cette gamme de produits suite à l’acquisition de QM Bearings and Power Transmission.

Ensuite, la société a fait l’acquisition de Drives, qui a intégré la chaîne en acier inoxydable dans sa gamme de produits pour l’agroalimentaire. Les accouplements en acier inoxydable ont été rajoutés au mix avec l’achat de Lovejoy en 2016.

Ces trois entreprises ont étoffé l’offre de Timken sur le marché, mais l’acquisition d’EDT en 2017 a représenté un tournant en ce qui concerne le portefeuille de produits pour l’agroalimentaire de l’entreprise.

« EDT était un spécialiste de l’agroalimentaire », a ajouté Mike Connors. L’acquisition a permis d’ajouter les unités encastrées et résistantes à la corrosion Poly-Round® d’EDT à la gamme de produits Timken, ainsi qu’une graisse de qualité alimentaire. « Pour réussir dans un nouveau secteur,vous devez offrir quelque chose qui vous différencie de vos concurrents » explique-t-il. « C’est exactement ce qu’a permis la gamme de produits EDT pour Timken. »

L’année suivante, Timken a annoncé l’acquisition de Cone Drive, ce qui a accéléré l’arrivée de l’entreprise dans l’agroalimentaire. « Elle possédait un multiplicateur en acier inoxydable spécifiquement conçu pour répondre aux exigences réglementaires et à un environnement de nettoyage caustique du secteur agroalimentaire », dit Mike Connors.

En 2019, Timken a fait l’acquisition de Diamond Chain, qui offre une gamme de produits en acier inoxydable qui complète la gamme Drives. « Nous possédons désormais le plus important portefeuille de chaînes d’Amérique du Nord », dit Dirk Wernecke, responsable marketing mondial de la transmission de puissance chez Timken.

Un marché en croissance stable

C’est un investissement qui s’est avéré précieux pour l’entreprise. Les ventes dans l’agroalimentaire ont augmenté de 35 % au cours des trois dernières années, et Mike Connors s’attend à ce que cette croissance se poursuive. Le secteur représente un marché énorme, avec des dépenses estimées à 17 milliards de dollars par an pour l’achat de machines auprès des fabricants d’équipements. Les coûts d’équipement de l’industrie agroalimentaire ont tendance à être inférieurs à ceux des marchés traditionnels de Timken, ce qui rend le marché moins cyclique.

L’agroalimentaire enregistre une croissance constante de 5 à 6 %, qui devrait se poursuivre en raison de la croissance de la population mondiale, de l’urbanisation et d’une demande croissante pour les aliments préparés ou emballés. Selon un rapport de 2018, le Département des affaires économiques et sociales des Nations-Unies prévoit que 68 % de la population mondiale vivra dans des villes d’ici 2050, contre seulement 55 % en 2018. La plus grande partie de cette augmentation aura lieu en Asie et en Afrique.

Où qu’ils habitent dans le monde, les citadins mènent une vie trépidante et en général, n’ont pas la possibilité de faire pousser leurs propres aliments. « Il n’y a jamais assez de temps et pourtant, nous recherchons quand même des aliments sains », explique Mike Connors. « Le secteur trouve des moyens de répondre à ce besoin, et Timken aide les industriels à le faire de manière plus efficace. »

Jouer sur nos forces

Aujourd’hui, Timken offre la plus grande gamme de roulements et de produits de transmission de puissance qui soit dans l’agroalimentaire, confirme Mike Connors. De plus, la société est en train d’accroître la disponibilité de solutions uniques qui permettent d’améliorer l’efficacité des usines et la sécurité alimentaire.

De petites entreprises, telles que EDT ou Cone Drive, ne bénéficiaient auparavant pas du pouvoir d’achat sur le marché pour faire ajouter ses références dans les systèmes d’un grand distributeur. « En l’absence de ces références dans leurs systèmes, les fabricants de machines et les directeurs d’usine devaient produire un bon de commande manuscrit », explique Mike Connors. Désormais, avec le réseau de distribution mondial de Timken, ils peuvent commander ces pièces tout aussi facilement qu’un roulement à billes standard.

Les ajouts dans la gamme de produits apportent également une synchronicité des ventes. « La puissance de cinq ou six entreprises a un effet d’échelle, car nous partageons les équipes de ventes des unes et des autres, pour ouvrir de nouveaux comptes », dit-il. « L’ensemble du groupe créée de nombreuses autres opportunités d’interagir avec les clients que nous n’aurions pas individuellement. »

Timken développe également organiquement ses gammes de produits agroalimentaires par le lancement de toutes nouvelles gammes de roulements à billes et d’unités encastrées à roulements à billes.

« La combinaison de nos acquisitions, la force de notre équipe commerciale et le développement interne et organique de l’activité Roulement pour commercialiser de nouveaux produits en une période relativement courte, tout cela s’unit et nous met en bonne position pour soutenir la concurrence dans cet espace », indique Mike Connors.

Une opportunité peu courante sur le marché des pièces détachées

Obtenir la participation des fabricants de machines est la voie la plus rapide vers la croissance. Timken se taille des parts de marché auprès des grands fabricants et s’en sort bien dans les produits en boulettes, tels que la nourriture animale, et auprès des transformateurs de produits de boulangerie en Europe.

L’entreprise tire également partie de ses 1 000 distributeurs agréés à travers le monde pour capturer le marché des pièces détachées, qui peut représenter jusqu’à 90 % du chiffre d’affaires des segments des secteurs à risque élevé.

« En cas de défaillance d’un roulement, si une cage se casse, et que les pièces du roulement atterrissent dans la viande ou le yogourt, le fabricant doit rappeler le produit », explique Dirk Wernecke. « Tout d’abord, c’est très cher. Deuxièmement, cela nuit à la marque. »

Pour se prémunir contre ce genre de catastrophe, les directeurs d’usine ont des budgets de maintenance généreux. « Ils achètent des produits de première qualité et les remplacent tous les six mois, qu’il y ait présence de signes d’usure ou pas », dit-il.

Dans les usines où la sécurité alimentaire est d’une extrême importance et où les nettoyages chimiques attaquent les machines régulièrement, les usines sont en général arrêtées deux fois par an durant les vacances d’été et d’hiver. Durant ces arrêts, les ouvriers d’entretien remplacent tous les roulements et les composants de transmission de puissance de l’usine.

Cette pratique représente une opportunité énorme. « Aujourd’hui, presque tous les postes de transmission et de roulements d’une usine agroalimentaire peuvent être convertis en produits Timken », dit Dirk Wernecke.

Dans le cadre de la stratégie de croissance de Timken, les équipes de vente collaboreront avec les distributeurs pour effectuer cette conversion. Des produits uniques, tels que les unités encastrées Poly Round ou les dispositifs d’entraînement en acier inoxydable Cone Drive, permettent souvent d’ouvrir les portes. « Alors que nous délivrons davantage de durée de fonctionnement et que nous résolvons les problèmes qui empêchent les responsables de l’entretien de dormir sur leurs deux oreilles, nous commençons la conversion des usines au niveau des applications moins complexes », se réjouit-il.

Une stratégie de croissance puissante, pleinement exprimée

L’agroalimentaire présente la nouvelle entreprise Timken sous un jour palpitant, se réjouit Mike Connors. « Avec ce secteur, nous exprimons pleinement la valeur de la stratégie de croissance de Timken sur virtuellement toutes les catégories de produits. » Notre arrivée sur ce marché offre un excellent exemple de la façon dont Timken allie la puissance de son activité Roulements centrale aux acquisitions dans le domaine de la transmission de puissance et des roulements, afin d’étendre notre proposition de valeur dans de nouveaux marchés en croissance. »

Après le lancement en Amérique du Nord et en Europe, où la marque Timken trouve son plus fort écho, l’équipe prévoit de présenter son offre agroalimentaire aux fabricants de machines et aux usines de transformation de Chine et de l’hémisphère sud.

« La proposition de valeur de Timken, éprouvée depuis 120 ans, c’est exactement ce que ce marché veut », confirme Mike Connors. « Les leaders de l’agroalimentaire attachent beaucoup d’importance à la technologie, à la performance des équipements et à la fiabilité. Partout où cela est demandé, nous avons prouvé que nous pouvons réussir. »